FORMATION CONTE
1er & 2 DÉCEMBRE 2018
à la Mairie des VILLETTES -43600-
animée par Françoise GOIGOUX
« RENDEZ-VOUS CONTE »
Le Conte outil d'éducation
Le conte est un outil pédagogique efficace
pour la maitrise de la parole.

Stage offert aux adhérents de Contes al Païs

 

 

                   « On apprend d'abord à parler avant d'apprendre à lire et à écrire » Suzy Platiel

 


                   Selon Suzy Platiel, ethnolinguiste et chercheuse au CNRS,l'écoute de conte et l'invitation à raconter, développent non seulement la concentration, la mémorisation, les capacités langagières mais aussi l'esprit critique et le respect de l'autre.
Le conte outil pédagogique efficace pour la maîtrise de la parole.

 

Formatrice

 

               Petite fille, on ne m'a pas raconté d'histoires mais ado les histoires d'Edgar Poe, Maupassant... m'ont fait frémir.

               1990-2003, enseignante en primaire et avec les enfants du voyage, le conte est venu tout naturellement pour offrir des moments d'écoute mais aussi comme outil d'expression.

               Conteuse professionnelle depuis 2005, j'interviens dans des écoles maternelles, primaires et collèges pour mettre en place des projets autour du conte et de la parole de l'enfant.

 


PUBLIC CONCERNÉ :


- toute personne souhaitant raconter...
-parents
-animateurs
-enseignants
-conteurs
-bibliothécaires
...
Groupes de douze personnes au maximum.


OBJECTIFS :


✗ Présenter le conte dans le système Littérature Orale
✗ Constituer un répertoire
✗ Développer sa propre parole


DÉROULEMENT:


✗ Présentation générale :
- place du répertoire au sein du système de la littérature orale
– différents types de contes
– sources – outils pour trouver du répertoire
– exploration de son propre répertoire


✗ raconter une histoire connue
Chaque personne racontera une histoire d’environ 3 minutes
Petite fille, on ne m'a pas raconté d'histoires mais ado les
histoires d'Edgar Poe, Maupassant... m'ont fait frémir.
1990-2003, enseignante en primaire et avec les enfants du voyage,
le conte est venu tout naturellement pour offrir des moments
d'écoute mais aussi comme outil d'expression.
Conteuse professionnelle depuis 2005, j'interviens dans des écoles
maternelles, primaires et collèges pour mettre en place des projets
autour du conte et de la parole de l'enfant.


✗ Exercices pratiques :
-la voix (respiration, silence...)
-les jeux de mots (sonorité, rime, rythme, musicalité...)
-les images mentales.
-travail sur les émotions.
-l’imaginaire.
-l’expression (mime, gestuelle...)


✗ Passage de l'écrit à l'oral :
découverte d'albums jeunesse, adaptation et réécriture orale
découverte des outils de recherche


✗ Idées pour préparer un atelier ?
-lieu
-moment
-contenu



LIENS :


Un film video CNRS "au pays du conte présente les travaux de Suzy Platiel et les progrès des élèves
impliqués ( collège) visionnable sur le site:
http://videotheque.cnrs.fr/doc=4095
une émission de france culture sur la chercheuse ethnolinguiste africaniste Suzy Platiel
http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-prelude-au-salon-du-livre-23-%C2%AB-leshistoires-
de-suzy-platiel-%E2%80%93-plaidoyer-pour

 

 

Approche Botanico-Légendaire en Balade Contée.

Du mardi 11 au jeudi 13 septembre 2018.

 

 

L'objectif de cette formation est de permettre à des conteurs de s'approprier un territoire donné au travers de l'observation de la flore, du légendaire (mais aussi de la faune locale) afin de reproduire cette démarche dans d'autres territoires.

 

Les axes de travail privilégiés sont :

1 Observation des éco-systemes et des paysages.

2 la découverte de la flore

3 l'étude des légendes relatives à la flore

4 l'approche de la faune locale et de son légendaire, avec un spécialiste du loup

5 la découverte et la mise en pratique des techniques d'une Balade Contée à orientation ''Légendaire Végétal''

 

a) La découverte de la flore:

à partir de l'observation et des connaissances des un(e)s et des autres, nous recenserons les plantes reconnues puis nous les classerons suivant l'intérêt qu'elles ont ou pourraient avoir du point de vue du légendaire.

b) L'approche de la faune:

Nous étudierons comment la faune visible et devinée joue un rôle dans le paysage et le légendaire.

c).L'étude des légendes:

À partir des documents et connaissances rassemblées nous étudierons celles qui peuvent être adaptées et sous quelle forme au territoire traversé.

d) La technique de la Balade Contée:

En étudiant sur le terrain les possibilités et impossibilités d'installer ici où là des contes relatifs au ''Légendaire Végétal'' les conteurs réfléchiront à leur mise en situation dans un cadre et un public donné.

 

Formateur

Patric Rochedy, conteur, guide de pays, ancien paysan, créateur des Balades Contées ''Légendaire Végétal''

"Patric, qui fut berger, reste herboriste, guetteur de loups, raconteur de sorcières, grand voyageur et marcheur, amoureux des mondes végétaux et animaux. Son jardin est extraordinaire. Il aime aimer, les humains, les lieux, les arbres et les montagnes. Patric croit à la parole, aux sagesses anciennes et à la fraternité."

"Écouter Patric, c'est entendre le vent dans les arbres et l'herbe pousser, avec des mots."

"...Puis vous allez vivre ces instants magiques que seuls peuvent transmettre ces grands conteurs cévenols qui obtiennent le silence, fascinent leur auditoire et font rêver avec leurs incroyables histoires. Patric Rochedy est de ceux-là. Il a le don du geste précis et simplifié, celui de la parole habile. Un régal pour les amateurs." L’Eveil de la Haute-Loire

Bibliographie :    

De toi, j'ai parlé (Récits de Voyages)

Tajpacha, carnet de voyage en pays Aymara

Le meneur de Loups et autres contes

A Fleur de Contes (les pensées sauvages des plantes) photographies de Karine Boudart

La Pierre du Loup illustré par Sylvia Dupuis

Le lapin qui voulait devenir très très grand illustré par Sophie Auvin

 

Intervenant

Baptiste Rochedy-Maltese, accompagnateur en moyenne montagne.

Pendant ces trois jours nous aborderons aussi pendant une journée la présence du loup et de la faune sauvage de ce petit pays.

Cette journée sera en grande partie sous la conduite de Baptiste Rochedy-Maltese,  un des référents ''loups'' dans le Dévoluy.

Petits matériaux nécessaires

Chaussures de marche éprouvées.

Jumelles, gourdes, carnet, crayons, appareil photo etc.

Vêtements adaptés au soleil, à la pluie à la fraîcheur.

Duvet, serviette gant de toilette etc.

 

 

Lieu

La Cluse en Dévoluy (Hautes-Alpes), accès en train par la gare de Veynes-Dévoluy.

Logement au gîte l'Yvraie, à La Cluse en Dévoluy 05250 Le Dévoluy.

 

La formation se tiendra sur 3 jours pleins et pourra donner suite éventuellement à des journées complémentaires si nécessaire et suivant des modalités à préciser.

 

Coût du stage

Adhésion à contes al païs = 15€

 Formation financée à titre individuel : les 3 jours = 200€
 Formation financée par un organisme de formation: les 3jours = 280€

 Hébergement et repas du mardi au vendredi matin : 55 € x 3 nuitées = 165 €

Montant total du stage financé à titre individuel = 380€
Montant total du stage financé par un organisme de formation = 460€

Arrhes : 109.5€ soit 60€ pour la formation + 49.5 € pour l’hébergement, payables par chèque au moment de l’inscription avec l’adhésion 15€ à Contes al Païs.

Une attestation sera délivrée en fin de stage.

 

 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Association loi 1901 «  contes al paîs »                                          code ape0499Z

Chez Mr Masclet Michel Coubladour                                  Catégorie e juridique 9220

Tél/ 06 07 08 48 69.                                              Numéro SIRET : 504359670000 16

Email : assocontesalpais@orange.fr                                         licence 2: n°1017939
43320 Loudes                                                                          licence 3 n° 1017940

 

     Déclaration d’activité de formateur  enregistré sous le n° 83 43 03294 43 auprès du Préfet de La  Région AUVERGNE

 

 

Fiche d’inscription

Approche Botanico-Légendaire en Balade Contée.

 

 

Nom :

Prénom :

Adresse :

Code postal :                     ville :

Téléphone fixe :

Téléphone portable :

Courriel :

Afin d’assurer une formation correcte celle-ci est limitée à 10 personnes.

L’association se réserve le droit d’annuler voir de reporter la formation si le nombre de stagiaire inferieur à six.

Je joins un chèque unique de 124.5€ (109.5€, et 15€ d’adhésion) libellé à l'ordre de "contes al païs" à l’adresse ci-dessus.

 

Les chèques seront encaissés fin aout 2018.

 

 

Formation Haute-Loire

2017-18

Finesse, rythme et poésie du conte.

Formateur Jihad Darwiche

 

L'objectif de cette formation est d'aller vers une parole sobre et poétique, qui met en lumière la finesse de l'histoire.

 

Cinq axes de travail seront privilégiés :

 

a) Les personnages :

-  Mettre les personnages dans différentes situations pour mieux les connaître, connaître leur manière d'être, de parler, de se comporter et de réagir.

-  Questionner les intentions des personnages (Pourquoi ? Comment? etc.) et voir quel rôle ces intentions jouent dans la dynamique de l'histoire.

-  Travailler sur la relation entre les personnages du conte, pour apporter justesse, finesse et un meilleur éclairage de l'histoire.

-  Regarder le conte par les yeux de différents personnages  pour mieux les connaître, pour donner une épaisseur à chacun, et pour s'éloigner des clichés qui enferment certains personnages dans des stéréotypes négatifs (la femme, l'étranger, la servante...)

 

b) La musique de l'histoire :

La musique de l'histoire : Un silence habité qui donne une tension à l'histoire, et qui laisse un large espace pour développer l'imaginaire de l'auditeur.

-  Le rythme : Dans chaque conte, il y a un rythme et une musique, faite de la nature du conte (Randonnée, conte facétieux, épopée...) mais aussi de la voix, de la respiration, de la gestuelle et du corps du conteur.

 

c) Les sens et le corps :

-  Le conte se nourrit de ce que nous sommes, et de ce que nous avons de plus cher en nous. Il se nourrit de notre temps, de notre regard sur la société dans laquelle nous vivons,  de notre relation à l'autre et de notre rapport à la beauté.

Le conte s'installe dans le corps et le coeur du conteur, avant de trouver la voie de sa raison.

-  Nous explorerons de nouvelles pistes pour investir nos sens et notre corps dans la préparation de l'histoire.

-  Nous travaillerons à enrichir et à diversifier notre palette d'émotions.

-  Nous explorerons différentes manières d'exprimer une émotion dans le conte pour arriver à l'expression la plus belle qui correspond à chacun.

 

d) L'ombre et la lumière. Le dit et le non-dit :

- Comment gérer et équilibrer la part d'ombre et de lumière dans l'histoire afin que le conte puisse se dérouler aisément en laissant un espace suffisant et confortable pour développer l'imaginaire de l'auditeur.

-Comment aller à l'essentiel en respectant l'histoire, en nous respectant nous-mêmes, et en respectant la personne qui nous écoute.

 

e) L'engagement et la générosité :

- Travail sur l'engagement du corps et de l'âme du conteur. En quoi ce conte nous concerne-t-il?

-  La générosité et l'humilité nécessaires pour offrir une histoire.

Comment réveiller la joie et le bonheur de donner un conte.

- Comment vivre pleinement l'instant sans perdre le fil de l'histoire.

 

Enfin, La matière sur laquelle nous travaillerons sera faite des contes que les stagiaires auront amenés avec eux. Ces contes peuvent être des épisodes de leur future création enrichis de faits de société et de souvenirs personnels.

 

La formation se tiendra sur 3 sessions de 3 jours pleins